+33 (0)7 49 40 65 40 contact@stephanedelaporte.fr

Questions fréquentes

Vos questions…

… mes réponses

Cette liste n’est pas exhaustive

Aucune question n’est bête et il est important que vous soyez à l’aise en obtenant toutes vos réponses

Votre question ne figure pas dans cette liste ? Contactez-moi.

Combien de séances sont nécessaires ?

Ma réponse :

Très difficile de répondre. Les histoires de vie des uns et des autres sont si diverses qu’une réponse absolue ne me semble pas possible ni souhaitable.

Quoi qu’il en soit, l’hypnose est un courant d’accompagnement au temps court, au sens où l’expérience aura montré que selon les demandes des personnes, de 2 à 10 séances peuvent être nécessaire.

Personnellement, je ne suis pas favorable à la séance unique. Même si elle existe et peut répondre favorablement à votre demande, une seconde séance est toujours préconisée pour consolider le changement.

Après, ma philosophie reste que vous êtes votre propre prescripteur et que vous avez toujours la liberté de continuer ou pas. À vous de décider !

3 à 5 séances sont une bonne moyenne.

L’hypnose est-elle une technique dangereuse ?

Ma réponse :

L’hypnose est un état naturel que nous rencontrons plusieurs fois par jour sans s’en rendre compte. En cabinet, nous provoquons cet état, pour le conserver sur une plus longue période et pour l’approfondir.

Cet état permet l’accès à des options possibles auxquels vous n’avez pas encore pensé consciemment et qui vous permettent de les adopter dans la mesure où elles vous conviennent.

L’accompagnement par l’hypnose n’est pas du conseil. Les solutions qui seront mises en place par vous, seront les vôtres, ce sont celles que vous déciderez de choisir et nous vérifierons ensemble que ces solutions vous conviennent à vous mais aussi à votre entourage.

Peut-on perdre le contrôle sous hypnose ou faire des choses étranges ?

Ma réponse :

Oui et non. laughing

Quand nous sommes sous hypnose, nous permettons à une partie plus « inconsciente » de s’exprimer. C’est ainsi que nous mettons en place une communication avec notre partie inconsciente via des mouvements du corps (doigt qui bouge, main qui se lève, mouvement des bras).

Comme vous n’en n’avez pas l’habitude, cela peut surprendre, et vous donner la sensation de « perdre le contrôle » mais en général, c’est une agréable surprise qui va vous amuser. Et lorsque l’on y réfléchit bien, permettre ces mouvements, c’est au contraire faire preuve d’une plus grande maitrise de vous-même, vous autorisant à mettre votre « conscience » de côté pour laisser votre partie plus « inconsciente » s’exprimer.

Cela n’est pas magique, les mouvements réalisés, c’est bien vous qui les faites. wink

Pensez à votre respiration un instant maintenant ! Qui a commandé votre mouvement inspiratoire ? Et là, qui a commandé votre mouvement expiratoire ? Réponse : votre inconscient ou vos automatismes.

Quelle est la différence entre hypnose de spectacle et hypnose en cabinet ?

Ma réponse :

Sur le fond, nous n’avons pas le même objectif. Le spectacle sert à divertir, étonner et s’amuser. En cabinet, même s’il on peut s’amuser, cela ne se fera pas au détriment de la personne venue consulter. En cabinet, l’hypnose est douce, accompagnée à chaque instant et « sur mesure » par rapport à qui vous êtes.

Sur la forme, je n’ai pas besoin de créer des phénomènes hypnotiques aussi étonnants ou impressionnants, qui ne servent pas l’accompagnement ni votre objectif.

Cela dit, quelques phénomènes remarquables pourront servir à vous faire prendre conscience que là, il se passe vraiment quelque chose de différent.

Est-ce que je vais me souvenir de tout ?

Ma réponse :

Il est possible que certaines phrases, ou certaines parties de notre échange soient oubliées.

C’est assez comparable à ce que vous seriez capable de vous souvenir lors d’une simple conversation d’une heure avec n’importe qui : il est possible que vous en oubliez une partie.

Il existe un mécanisme « inconscient » qui stocke toutes les informations, mais une petite partie de ces informations sont accessibles à votre conscience… et heureusement, sinon nous n’aurions plus de place pour « penser ». smile

J’ai envie de comparer ce mécanisme au jeu du Memory. Je vous présente une quinzaine de carte pendant quelques minutes et je les cache. Ensuite je vous demande de me les citer une par une. Il y a fort à parier que vous ne vous souveniez que d’une partie seulement. Mais si je vous les remontre, vous vous direz « Ah oui, mais bien sûr ! ».

Ce qui est intéressant ici c’est que certaines cartes peuvent vous évoquer des idées qui vous permettent de cheminer et vous ouvrent un nouveau champ des possibles. Alors si vous avez avancé, est-il important d’en connaitre l’origine ? Le cerveau traite des milliards d’informations à la seconde et nos décisions sont souvent prises sans que l’on sache toujours exactement pourquoi…

Mais je vous rassure, vous allez vous rappeler de l’essentiel. foot-in-mouth

Dans quel état vais-je être sous hypnose ?

Ma réponse :

A chacun sa manière de vivre son état d’hypnose. L’état d’hypnose est un état de permission, il permet généralement de laisser s’exprimer ce que nous sommes profondément.

Cet état permet une profonde introspection. Elle favorise l’imaginaire et autorise la communication entre l’accompagné et l’accompagnant.

Mais dites-vous que vous serez dans un état plutôt agréable, duquel, fréquemment les personnes n’ont pas très envie de sortir. wink

Tout le monde est-il hypnotisable ?

Ma réponse :

Certains auront besoin de plus de temps que d’autres, mais tout le monde peut retrouver cet état naturel qu’il porte en lui. Les croyances personnelles peuvent être des freins. Les peurs et les craintes peuvent également être des freins. Mais la confiance en l’accompagnant peuvent être un accélérateur. À son rythme, chacun peut faire connaissance avec son état d’hypnose.

Certaines personnes s’endorment en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, et d’autres ont besoin de plus de temps. Avec un entrainement approprié, ces derniers peuvent apprendre à s’endormir plus rapidement. Mais tout le monde dort… Pour l’hypnose, il s’agit de la même idée.

J’ai peur de ne pas avoir de résultat ni de retour sur investissement !

Ma réponse :

C’est une question légitime.

Nous allons passer un contrat où chacun donnera le meilleur de lui-même. Nous allons former une équipe, mais je ne peux pas m’engager sur vos résultats. De la même manière, l’entraîneur d’Usain Bolt ne saurait garantir à Usain d’arriver le 1er à sa prochaine course. Mais il croit en lui !

J’ai une obligation de moyens et non de résultats. Mais même si je ne saurai garantir un résultat, je peux vous assurer que je mettrai tout en oeuvre pour satisfaire votre demande. Et mon intérêt, c’est celui de vous voir atteindre vos sommets. Je crois en vous !

Un accompagnement comme celui que nous allons mettre en place se base (entre autre) sur la qualité du rapport que nous aurons, vous et moi.

La puissance du processus tient en votre liberté absolue de poursuivre ou non nos rendez-vous.

A quelle fréquence allons-nous nous rencontrer ?

Ma réponse :

Cela va dépendre de votre objectif.

Mais cela va dépendre aussi de ma stratégie d’accompagnement et votre objectif.

Le plus fréquent restant une séance tous les 15 jours – 3 semaines.

Qu’appelle-t-on l’inconscient ?

Ma réponse :

L’inconscient est un mot qui tente de définir le plus souvent nos automatismes. Et le siège de nos automatismes les plus primaires se trouve dans notre système limbique, appelé parfois cerveau limbique ou cerveau émotionnel.

Si vous voyez une araignée, vous avez peur, vous réagissez en criant et en fuyant (c’est votre amygdale qui réagit instantanément). Cet automatisme, vous le « subissez ». Vous ne vous dites pas consciemment « J’ai peur, et allez, je crie ! »…

Cet automatisme est « inconscient », c’est-à-dire qu’il échappe à votre conscience. Et même si votre conscience (votre cortex = votre réflexion) vous indique : « Mais ce n’est qu’une petite araignée, c’est ridicule de réagir ainsi ! », cela ne suffit pas.

Inconsciemment, pour des raisons qui appartiennent à votre histoire de vie, votre cerveau s’est ainsi programmé pour réagir. Et il le fait pour vous protéger.

Le travail sous hypnose vise à « reprogrammer » ces automatismes et à adopter un comportement que vous considéreriez comme plus approprié.

Et la recherche dans tout ça, elle en pense quoi ?

Ma réponse :

Elle progresse. Elle n’explique pas encore tout, mais elle mesure bien des différences entre l’activité « ordinaire » d’un cerveau et son activité sous hypnose. Sa fréquence de fonctionnement n’est pas de même nature. Et il semble que c’est cette fréquence propre à l’état d’hypnose qui nous permet de modifier plus aisément nos automatismes.

L’hypnose c’est un peu comme avoir trouvé une « porte dérobée » dans le système « corps humain » et utiliser la clé permettant d’ouvrir de nouvelles possibilités de changement.

L’utilisation de l’hypnose est possible à partir de quel âge ?

Ma réponse :

À partir de sept ans (environ bien entendu), l’hypnose peut être utilisée avec l’enfant.

Avant sept ans, un accompagnement approprié peut être bénéfique pour l’enfant, mais l’enfant, à cet âge est plus ou moins déjà en état d’hypnose. Donc la différence sera qu’il n’y aura pas de moment formel consacré à la mise sous hypnose.

J’ai déjà essayé tellement de choses, pourquoi l’hypnose agirait-elle mieux que les autres techniques ?

Ma réponse :

Honnêtement, aucune assurance sur ce point. Il pourrait y avoir des dizaines de réponses possibles à cette question.

Il s’agit de trouver la technique qui vous convient le mieux. L’hypnose n’est pas la seule. Elle est juste différente des autres et présente de bons résultats, parfois très étonnants, surprenant autant l’accompagné que l’accompagnant.

Si vous avez un profond désir de changement, j’ai envie de vous proposer de tenter l’expérience. Il s’agit d’une technique d’accompagnement sur une courte durée, vous ne vous engagez pas sur un temps long.

Mais si vous avez essayé tant de choses, nous parlerons surtout de ça : qu’est ce qui fait que, malgré toutes les approches que vous avez tentées, vous n’allez pas encore mieux ?

Et c’est parfois là, que l’hypnose, grâce à tout le travail déjà réalisé, agit efficacement aussi. Parfois…

L'hypnose est une démarche personnelle, visant à optimiser le potentiel individuel mais ne représente pas une alternative aux soins médicaux. Je ne pratique pas la médecine. Toute problématique relevant du domaine médical doit être traitée par un professionnel de la santé. Aucun diagnostic ni prescription médicale ne doit être arrêté, modifié, ou discuté sans avis médical.

Contactez votre coach/praticien en Hypnose

Essonne (91)

N’hésitez pas à me contacter pour prendre rendez-vous ou me poser vos questions.

+33 (0)7 49 40 65 40

ou

Consultez les questions les plus fréquentes

FAQ

© Copyright 2020

Produit par Stéphane Delaporte

Créé avec WordPress et DIVI d'Elegant Themes